Ces Warriors sur le banc des accusés

Cette nuit, Golden State a explosé la défense des Clippers. Avec, une fois n’est pas coutume, un banc performant.

L’année dernière, les Warriors étaient sacrément excitants à voir jouer. Cette année, les hommes de la baie de San Francisco, sont toujours autant excitants. Autant qu’ils sont énervants. La faute à leur inconsistance chronique (10 succès de suite, défaite face à Minnesota, victoire contre Portland, puis défaite face à Washington…). Oui, ils font une belle saison jusqu’ici. Mais leur formidable campagne passée (titiller les Spurs, futurs finalistes) couplée à leur recrutement ont fait naître de grosses ambitions : au moins de quoi jouer au poil à gratter dans le top 3 à l’Ouest. Or aujourd’hui, même si la saison est loin d’être achevée, ils ne pointent qu’à une médiocre 7ème place.

Pourtant, Steph’ Curry et David Lee jouent, sans aucun doute, la meilleure partition de leur carrière, d’où leur sélection légitime au prochain All-star game. Andrew Bogut, qui a enfin dit bye bye aux blessures, fait le parfait pivot intimidateur. Klay Thomson reste l’une des plus fines gâchettes de l’Ouest (41% à trois points). Et Andre Iguodala ajoute sa patte athlétique et même clutch.

Des départs clés compensés

Qu’est-ce qui cloche alors ? En fait, le cinq majeur, sans doute le plus beau de la ligue, a beau faire rimer complémentarité avec efficacité, les gars de la second unit assurent mal le relais : la production du banc est la plus faible de toute la ligue. Et c’est là tout le paradoxe d’une situation qui ressemble comme deux goûtes de sueur à celle connue par les Blazers l’an passé (et cette année encore, même si c’est moins flagrant car l’équipe gagne). À la différence qu’ici, les bench boys sont très loin d’être les tanches de l’Oregon l’an dernier (Victor Claver, Will Barton, Luke Babbitt…).

Les départs de Carl Landry et surtout Jarrett Jack, passé de 6ème homme de l’année potentiel à honnête remplaçant chez les Cavs, ont été plus que compensés. Avec, dans la peinture, Jermaine O’Neal, ressuscité à Phoenix et précieux lorsqu’il n’est pas blessé, et Marreese Speights (sur 36 minutes, le bonhomme vaut 17 points et 10 rebonds). Et, hors peinture, Jordan Crawford (le Celtic le plus efficace cette année, et de loin) et MarShon Brooks (le Celtic le plus… moisi cette année), tout juste récupérés en échange du fantôme de Toney Douglas. Ainsi que l’energizer Draymond Green, et surtout Harrison Barnes, véritable révélation lors des derniers playoffs. Pas des manchots donc.

klhlh

La baisse de régime flagrante d’Harrison Barnes.

Tout ce beau petit monde, qui sur le papier a presque plus de tronche que le cinq des Bucks ne cumule pourtant que 23 points par match (moitié moins que le banc des Spurs) à 39% de réussite et 4 passes. Ils sont bons derniers dans ces trois catégories. Faible production, mais aussi faible utilisation par Mark Jackson. Et vice versa, évidemment.

Aucun autre trade en vuE

Que se passe-t-il donc sur le banc des Warriors ? Kent Bazemore et ses pitreries auraient-elles une mauvaise influence ? Où est passé le super Jordan Crawford du début de saison ? L’ancien croqueur des Wizards a toutes les peines du monde à gommer son hyper-altruisme né à Boston. Et que dire d’Harrison Barnes ? Le jeune homme, en panne de confiance, a subi de plein fouet l’arrivée d’Iguo. Au point d’avoir du mal à assumer son nouveau statut de go to guy ­des remplaçants, et ce, malgré un jeu au poste bas de plus en plus efficace.

Quelle solution alors ? Le transfert Crawford-Brooks est un super bon plan. Pour le moment, inefficient. Il paraît très peu probable qu’un autre échange soit mis en place d’ici la date butoir du 20 février. Jackson va donc devoir composer avec son (riche) effectif actuel. Pour reposer ses cadres en vue des playoffs, il n’aura pas le choix de responsabiliser son banc avec un plus grand temps de jeu. Jackson devrait se la jouer Pop’.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s