Le Magic peut-il se permettre de s’amuser ?

Les spectateurs du Orlando-Chicago ont été les témoins d’une scène  farfelue. Qui en dit long sur le sérieux du Magic.

La scène en question

Il faut être honnête. Voir Glen Davis ressuscité par Dwight Howard est tout simplement génial d’originalité. Mais digéré l’amusement, il faut replacer la scène dans son contexte.

À ce moment du match, Orlando est mené 69 à 75 à 9 minutes du terme. Autrement dit, le money time approche alors même que le Magic a été dominé durant presque toute la rencontre. À l’entame du dernier quart-temps, les Bulls mènent 73-62. Mais Orlando recolle avec un 7-2 infligé. Autrement dit, ils sont dans une bonne phase. Derrière, Davis victime de la faute donc, rentre ses deux lancers. 75-71 pour Chicago. Sauf que, sur les trois séquences suivantes :

  • Kyle Korver punit à trois points (71-78)
  • Davis perd la balle suite à une passe foireuse pour Howard
  • Boozer laissé libre par Davis sanctionne (71-80)

Derrière, Davis se rachète d’emblée avec un shoot en première en intention (73-80). Puis, D12 aligne 4 points de suite (77-80). Mais ce regain n’était qu’illusoire tant D-Rose est les siens maîtrisaient ce match. Ces derniers finissent par s’imposer tranquillement 97 à 83.

Est-ce que la séance de spiritisme a eu de l’influx sur la suite du match ? Sur les trois séquences suivantes, indéniablement ; pour le reste, difficile à dire.

Ce qui est sûr, c’est que cet amusement de plusieurs secondes en plein cœur d’un match est éloquent quant à l’état d’esprit du Magic, particulièrement de sa paire d’intérieurs. J’aurais bien aimé voir la tête du coach Stan Van Gundy. Il y a de quoi être ahuri et très énervé quant au sérieux de ses joueurs. Ou bien alors, être indifférent signe que ce genre de facétie est fréquent.

La déclaration d’après match de SVG est d’ailleurs intéressante : « C’est simple, nous ne sommes pas à ce niveau et c’est ok. Nous devons faire face à la réalité. Nous devons nous remettre au travail pour atteindre ce niveau parce qu’aujourd’hui, nous sommes loin de ce niveau de jeu. » Analyse lucide. Mais peut-être que le niveau de jeu du Magic ne dépend pas tant du talent de son effectif (tout de même très riche) mais tout simplement du sérieux des troupes. Le couple Davis-Howard donne un bel aperçu de manque de professionnalisme.

Alors Orlando peut-il se permettre de s’amuser, comme le Heat sait si bien le faire ? NON. Car Orlando pointe actuellement à la 5ème place de l’Est avec un bilan de 5 victoires en 8 matches. Mais le calendrier leur était favorable avec une majorité de matches à domicile, face à des adversaires de moindre calibre. Leurs défaites face au Thunder et donc aux Bulls montrent qu’ils sont un cran en dessous par rapport aux meilleurs teams de la ligue. Demain, ils entament leur premier road-trip de la saison.

À défaut d’avoir un statut de prétendant sérieux au titre, au moins, il y a d’la joie à Orlando.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s