Odom aux Mavs : la fausse colère de Kobe ?

La colère de Kobe depuis le départ d’Odom semble illusoire après les propos tenus, en mai, avec son futur ex-coéquipier.

Staples Center, Los Angeles (Californie), mercredi 4 Mai 2011. Kobe Bryant ne le sent pas. Les Mavs de Dallas sont sur le point de remporter la deuxième manche de la demi-finale de conférence Ouest. Kobe voit ses Lakers condamnés à un exploit historique après ces deux défaites concédées à domicile. « On va se faire sweeper putain ! », pense t-il secrètement…

Alors, Kobe a un éclair de génie.


Il lâche à Lamar Odom:

– « Hey Lamar ! Tu vois les mecs en face ? T’iras jouer avec eux l’an prochain.

Mais qu’est-ce que tu me racontes là Kobe ?!, rétorque Odom, éberlué.

–  Écoute, si ces enfoirés de Texans nous sweepent, pire, s’ils remportent le titre, il faudra se venger mec. En plus, si tout ça arrive, toi, Pau-Pau ou l’autre grand dadais devrez dégager. Jerry Buss me l’a dit : il ne supporte plus d’avoir la meilleure raquette du monde. Bref, si tu te retrouves à Dallas l’an prochain, tu continueras de faire ton Scottie Pippen, ok ? Tu claques tes 15 points, 7 rebonds et 5 passes tous les soirs. Va même chercher quelques triple-doubles si ça t’éclate ! Par contre, une fois arrivé en playoffs contre nous, tu passes en mode espion qui bousille tout. Tu nous refileras un max’ d’infos sur l’équipe. Tu pourras même te foutre de Dirk en le traitant de grosse choucroute allemande. Bref, on les sweepe, on se venge, on gagne le titre en 2012. T’inquiète, on tentera de gérer un deal avec les Mavs au dernier moment, dès qu’ils sont éliminés, comme ça tu gagnes ta bague aussi ! »

Cette scène est factice bien sûr. Mais la réalité est aussi improbable que ce dialogue. Envoyer le Laker le plus régulier ces dernières années, et fidèle lieutenant de Kobe, à Dallas, champions et surtout sweepeurs de Lakers en titre, tient de l’invraisemblable. Surtout, en échange de… quelques cacahuètes, puisqu’aucun joueur ne fait le chemin inverse. Certes, l’économie réalisée permettra sans doute d’attirer un plus gros poisson, mais tout de même.

La colère de Kobe est légitime. Chambouler la raquette des Lakers est une grave erreur puisqu’elle était, et de loin, la plus belle de toute la ligue. Même Dwight Howard n’y changera pas grand chose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s