La passoire intérieure des Knicks

Hansbrough vient de leur coller 30 pions, 2 jours après son record en carrière… au Madison. Et ce n’est pas une exception.

Il est plus que jamais question de parler de la défense des Knicks en ce moment. NY est certes, la 2ème meilleure attaque de la ligue (106,6 points marqués) mais aussi 2ème… plus mauvaise défense (106 points encaissés). Sur les trois derniers matches, ils prennent 127 dans la musette face à Dallas, puis consécutivement 106 et 119… face à Indiana. Soit une jolie moyenne de 117 points pris sur ces 3 matches. On peut également citer le joli pourcentage de 47%, soit l’adresse en moyenne de leurs adversaires qui les classe parmi les 5 pires de la ligue.

Mais au delà de la défense collective, si chère à D’Antoni, un œil sur le secteur intérieur défensif. Avec la double performance du Pacer Hansbrough, pourtant pas un foudre de guerre, on peut se demander s’il est récurrent que le poste 4 ou 5 adverse fasse carton plein face aux Knicks.

Pas besoin d’être exhaustif. La réalité des chiffres est particulièrement éloquente.

On le voit, les meilleurs bigmen de la ligue ne se font pas prier pour claquer des grosses perfs face à NY : Duncan, Love ou Griffin, pour ne citer qu’eux, faisant ainsi leurs meilleurs matchs de la saison.

En plus des performances individuelles adverses, l’élément le plus révélateur des difficultés intérieures des Knicks est la statistique au rebond : 40 prises par match, ce qui les classe 20ème de la ligue dans le domaine. Le plus alarmant est que leurs adversaires en collectent 3 de plus en moyenne. Soit un différentiel au rebond qui les range parmi les plus mauvais élèves de la ligue. Dans ce domaine, difficile de ne pas évoquer le leader Amar’e Stoudemire qui pointe à seulement 8,3 prises par match, sa plus faible moyenne en carrière. Peut et doit mieux faire donc.

De manière générale, cette équipe manque d’un intimidateur in the paint, type Serge Ib(L)aka (OKC) qui est sans doute le meilleur exemple en ce moment. STAT a la carrure physique pour le devenir ; en a t-il seulement la volonté ? Et ce n’est pas être au contact de d’Antoni qui va changer la donne.

C’est bien malheureux pour les fans des Knicks car sur le papier, c’est une belle équipe avec de fortes individualités. Malheureusement, et c’est bien ce qui est la plus grosse différence avec le Heat, autre équipe à individualités, ils n’ont aucun esprit défense. À l’heure actuelle, ce serait justement l’affiche du 1er tour. On voit mal comment les new-yorkais pourraient l’emporter. Et ça, même, et surtout, Melo ne pourra rien y changer.


Une réponse à “La passoire intérieure des Knicks

  1. Faudrait d’abord que Stoudemire apprenne à défendre, parce que c’est assez faiblard chez lui et depuis toujours! Être au contact d’Antoni c’est pas ca qui le fera progresser dans ce domaine! Le coach à jamais eu une philosophie défensive, mais il avait toujours quelques types dans sa team réputé bon défenseur (Raja Bell, Boris Diaw,…), là a New York c’est assez craignos, et l’arrivée de Carmelo n’améliorera pas ce secteur! Vous l’aurez compris je suis sceptique concernant les chances des Knicks de passer un tour en post-season

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s