D-Will aux Nets : la photo qui avait prédit le coup de tonnerre

Imaginons deux secondes ce que Melo et D-Will ont pu se dire sur ce cliché pris durant le all-star week-end…

Melo (l’air éberlué) : Outch ce serait moche ! T’imagines si tu te faisais transférer aux Nets mec !?
D-Will (béat et/ou hilare) : Pfff ! T’es pas sérieux gros. C’est toi qui va signer aux Nets plutôt oui !
Melo : C’est toi le vieux fou ! Moi je signe aux Knicks un point c’est tout. Dis le à personne, mais je peux t’assurer que mercredi soir, je jouerais face aux Bucks au Madison… P’tain NYC, ça va être d’enfer !

Toi par contre, t’as déconné avec Jerry. Le Jazz va pas laisser passer ça…
D-Will (énervé) : Pfff, le Jazz c’est moi. Bon, depuis qu’on a viré le vieux, on est à 0-3 mais c’est cool. Je suis un des meilleurs meneurs de la ligue, je suis intouchable. J’ai les cartes en main. En 2012, je verrais ce que je fais. P’têt bien que je viendrais avec STAT et toi
Melo (moqueur) : Ouais ou p’têt qu’ils vont te faire un coup de pute et te balancer aux Nets aussi !

Le mot de la fin pour KD, le vieux sage humble :
Tu sais D-Will, NBA is business. La roue tourne très vite

Le top scoreur NBA n’aurait pas pu mieux dire. Lui, comme beaucoup d’autres doivent encore être sous le choc de ce qui vient de se passer. Le transfert de Deron Williams… aux Nets !

3 réponses à “D-Will aux Nets : la photo qui avait prédit le coup de tonnerre

  1. mmmmddddrrrr !!!!!! trop fort le dialogue celui qui l’a imaginé et composé et un génie😀

  2. GO LAKERS GO BASKET

    bon blog, c tres pro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s